Gravure du loup, extrait, dans Buffon

Au XIX° siècle, le loup était encore très présent dans nos forêts: Napoléon est venu le chasser dans nos bois. Parlant du château de la Borde, Th Luillier précise:
En 1807, Napoléon y descendit le 7 novembre, venant chasser le loup dans le bois de Châtillon, avec son frère Jérôme, Murat, le prince de Wurtemberg et les officiers des chasses de Fontainebleau.

Monographie de Châtillon la Borde, Almanach de Seine et Marne
cité dans Notre Département la Seine et Marne n°18

En l'an XII, la louveterie tue 180 loups en Seine et Marne.. La crainte universelle du loup en fit le Croquemitaine tant redouté des enfants.

Paul Bailly, article sur les traditions populaires, la chasse
dans Notre département n° 21

"The Salem wolf" H. Pyle

On nous écrit du bas Languedoc qu'une bête féroce, qui a dévoré vingt deux personnes, s'est jetée du côté de Mende où elle en a encore dévoré huit. Cette bête est plus grosse qu'un chien, bien des gens la croient une hiène, et d'autres une panthère qui s'est échappée des mains de son conducteur.
De tous les cadavres qu'on a trouvés, il n'avait mangé que le foye, le coeur, les intestins et partie de la tête, il avait laissé le reste.

Courrier d'Avignon
16 et 23 novembre 1764

La peur d'un loup fabuleux: la bête du Gévaudan hanta les premières années de la vie de Denis Toussaint Félix, né en 1762.  De juin 1764 à juin 1767, l'Europe entière suivit les exploits de cette "bête" qui commit plus de cent cinquante meurtres.

Pour le cas où vous seriez dérangé par un loup qui croquerait quelque brebis de votre troupeau, quelque Mère-Grand ou quelque marmot, n'oubliez pas de réciter ces oraisons:

Au nom du Père,du Fils et du Saint-Esprit
loups et louves,
je vous conjure et charme,
je vous conjure au nom
de la très sainte et sursainte
comme Notre-Dame fut enceinte,
que vous n'ayez à prendre ni écarter
aucune des bêtes de mon troupeau,
soit agneaux, soit brebis, soit moutons,
ni à leur faire aucun mal.
Viens, bête à laine,
c'est l'agneau d'humilité,
je te garde.
Va droit, bête grise,
à gris gripeuse;
va chercher ta proie,
loups et louves et louveteaux:
tu n'as point à venir
à cette viande qui est ici.
Vade rétro, ô Satanas!

Vous avez attrapé le loup qui embêtait Mère-Grand? Profitez-en pour en tirer quelques amulettes:

Suspendre dans une étable la queue d'un loup la met à l'abri des carnassiers; "le même effet arrivera pour tout un village si aux avenues vous enterrez des pièces de loup"

  Admirables secrets d'Albert le Grand

Le foie de loup réduit en poudre ou " fumé dans la pipe d'un sorcier " a également un pouvoir malfaisant, qui "provoque, s'il est porté au milieu d'une foire, ces paniques terribles appelées foudre, mouches, etc.  

Sébillot: folklore de France

Qui porte un œil de loup à sa manche droite n'a rien à craindre ni des hommes ni des animaux.

La dent de loup, qui, suspendue au mors d'un cheval lui évite la fatigue, préserve de la peur. Elle est surtout renommée pour faciliter la dentition des enfants, soit qu'on leur en frotte la gencive (procédé prescrit déjà au temps de Pline) soit qu'ils les portent en collier. En Italie, outre son pouvoir sur les dents des enfants, elle les protège des vers intestinaux comme du mauvais œil et en Pologne comme au Canada, elle éloigne mauvais esprits et sorciers.

Porter une ceinture en cuir de loup guérit l'épilepsie. Jadis on taillait dans le cuir du loup les premiers souliers des enfants, croyant ainsi éloigner les maladies. En dépit de la condamnation de cette pratique par le synode du mont Cassin en 1626, les enfants continuèrent à en porter car elles faisaient disparaître leurs engelures ou, comme en Italie, elles les rendaient forts et belliqueux.
Des jarretières taillées dans le cuir de l'animal ont un grand pouvoir: "Observez le temps que la lune sera en conjonction avec Mercure si elle se fait un mercredi de printemps, puis vous prendrez un morceau de cuir de peau d'un jeune loup, dont vous ferez deux jarretières sur lesquelles vous écrirez avec votre sang: Abumalith cades ambulavit in fortudine sibi illius. Et vous serez étonné de la vitesse avec laquelle vous cheminerez, étant muni de ces jarretières à vos jambes."

citations extraites du livre des superstitions d'Eloïse Mozzani, coll Bouquins Laffont

Enfin, quelques philtres d'amour ou de "nouage d'aiguillette" à base de loup:

La femme qui n'est pas contente de son mari comme elle le souhaiterait n'a qu'à prendre la moelle du pied gauche d'un loup, et la porter sur elle, il est certain qu'elle en sera satisfaite, et qu'elle sera la seule qu'il aimera.
Admirables secrets d'Albert le Grand

Pour s'assurer de la fidélité de sa compagne, un homme lui fera manger la moelle de l'épine dorsale de l'animal ou lui fera avaler à son insu un breuvage composé de poudre de verge de loup, de poils de ses paupières et de sa barbe. Les poils de la queue de l'animal constituent également un philtre d'amour puissant.

Pour nouer l'aiguillette, ayez la verge d'un loup nouvellement tué, et étant proche de la porte de celui que vous voudrez lier, vous l'appellerez par son propre nom, et aussitôt qu'il aura répondu, vous lierez ladite verge de loup avec un lacet de fil blanc. Il sera rendu si impuissant à l'acte de Vénus qu'il ne le serait pas davantage s'il était châtré.
Admirables secrets d'Albert le Grand

citations extraites du livre des superstitions d'Eloïse Mozzani, coll Bouquins Laffont

extrait du Violoneux par Watteau de Lille

Comment s'étonner qu' Anne Sylvie Fourrey ait trouvé, sur les foires, gogos à la pelle pour lui acheter ses bagues miraculeuses et que cette pratique ait été tellement répandue que "Saint Hubert" en soit devenu un nom commun?

Saint Hubert, charlatan qui, dans le Centre, promenait dans les foires des images de saint Hubert, et qui vendait des bagues et des chapelets bénits qui avaient la vertu de préserver de la rage.

Marcel Lachiver dictionnaire du monde rural,
les mots du passé Fayard

Les bagues de Saint Hubert
La peur du loup
et autres superstitions

Fin de l'enquête sur les bagues de Saint Hubert.


Je ne suis en rien spécialiste du XIX° siècle; de nombreux visiteurs de ce site sont plus savants que moi sur ce sujet. Qu'ils n'hésitent pas à faire partager leurs connaissances! Si j'ai réuni quelques documents sur les thèmes qui sont évoqués, chacun peut contribuer à la réalisation des dossiers; d'abord, en critiquant ceux qui sont déjà publiés: sur Internet, les écrits et les illustrations peuvent très facilement être modifiés: vous avez une image, un texte, une remarque qui peuvent améliorer le site, ne les gardez pas pour vous! Vous pouvez aussi proposer le thème d'un dossier à partir du patrimoine du village ou l'écrire vous même.

Chiens enragés, mais aussi loups (enragés ?) aux portes des maisons excitaient l'imagination des gens simples ; d'où tous ces "remèdes" proposés par les charlatans.